• 103 ans de souvenirs.....

     

     

     

     

    1897, les massacres avaient déjà débutés en Asie Mineure.

    L'Europe était elle "aware" ?

    Sur le plan diplomatique en tout cas, ces journaux le prouvent sans conteste.

     

    Souvenez vous, toutefois, à l'époque, nul besoin d'armes "chimiques" pour étriper, égorger, décapiter, amputer, torturer, .....

     

     

     

    Il semble qu'aujourd'hui-regardez ce qui se passe en Syrie...- qu'une guerre soit "propre", à condition de ne pas utiliser d'armes "chimiques". ....

    Assez cynique de présenter des guerres "acceptables" car sans armes chimiques, en face de guerre "inacceptables" car avec armes chimiques.......

    En passant, quand on a ce qui suit comme héritage en tant que Nation, on pourrait se taire, non ?

    Il n'y a pas de guerre "propre". 

    Un génocide, même s'il est reconnu, laisse un goût amer dans la bouche, à vie.

    Et quand on voit comment le monde tourne en ce moment, comment ne pas être rempli d'amertume?

    Chaque année, dans le monde, les médias nous abreuvent de guerres de massacres. IL ne se passe certainement pas un instant sans ces horreurs sur cette planète.

    Comment ne pas avoir du mal à avaler........

     

    Docoach

     

     

     

    « Le cancer guérit-il spontanément ? et si oui, comment?Revenir sur les vitamines, toujours. »

  • Commentaires

    1
    POV'JULIETTE
    Lundi 23 Avril à 15:40

    Pourquoi avaler? Cracher, hurler, vomir oui!

    2
    Lundi 23 Avril à 20:51

    oui, aussi......

    aussi bizarre que ça puisse paraître, lorsque j'étais encore un jeune interne, j'étais "capable" de voir des plaies, des moignons, des fistules,  des choses très "médicales" franchement affreuses, avec une certaine distance. Et puis, sans doute, le fait d'y être confronté quotidiennement-peut être?-pouvait donner une forme d'accoutumance. Point supplémentaire, j'étais rempli de l'enthousiasme juvénile de guérir. Toujours est il que je pouvais réprimer mes réflexes physique "primaires" pour soigner.

    Avec le temps, l'avancée en âge, certains de ces reflexes (comme la nausée, les larmes, le dégoût physique jusqu'à ne pas pouvoir avaler - en vrai hein, ce n'est pas une métaphore) ont gagnés mon corps tout entier à la vue de ces choses très "médicales" (parfois même à l'odeur). Comme quoi on change, on vieillit.

    Aujourd'hui, des vidéos comme celle de la petiote brûlée par le Napalm me remplissent de détresse physique, c'est assez surprenant. j'insiste sur le côté "physique" de la chose. ça prend "aux trippes" pour parler vulgairement.

    Lors de mon dernier voyage en Arménie, la visite du musée dédié aux massacres a été plus qu'éprouvante. Il y a de nombreuses photos en noir et blanc que je n'ai pas retrouvées sur la toile.......

    Palden Gyatso, ce Lama Thibétain qui a été emprisonné et torturé pendant plus de 30 ans, fait une allusion-brève certes, mais qui mérite d'être rapportée, à ces réflexes physiques face à l'horreur d'une situation:

     "Puis tout en criant des obscénités, il m’enfonça la pointe dans la bouche, la sortit, l’enfonça de nouveau. Il retourna ensuite près du mur et en choisit une plus longue. J’avais l’impression que mon corps se désintégrait. Je me rappelle vaguement qu’un des gardes fourra ses doigts dans ma bouche pour me tirer sur la langue afin de m’empêcher d’étouffer. Il me semble aussi qu’un des Chinois présents, écœuré, sortit précipitamment de la pièce. Je me souviens comme si c’était hier des vibrations qui me secouaient tout entier sous l’effet des décharges : le choc vous tenait sous son emprise, pareil à un violent frisson. Je sombrai dans l’inconscience et ......"(source: Wikipedia. Repression Chinoise au Thibet)

    Ce que je voudrai souligner ici, c'est le comportement du Chinois qui sort de la pièce brutalement.....pour quoi? pour vomir sans aucun doute. 

    Je pense que ce qui fait la différence entre le psychopathe et l'Humain, entre autres comportements, c'est cette notion de réflexe primaire face à l'horreur.

    L'Humain , même avec la meilleure volonté du monde, ne peut le réprimer éternellement. Plus il le refoule, et plus il lui éclatera à la figure (c'est une image) un jour ou l'autre. Il me semble que le psychopathe, lui, non seulement n'en éprouve aucune gêne, mais pourrait même y trouver une certaine satisfaction.

    C'est assez navrant-et c'est un euphémisme-d'en arriver au terrible constat, que sur cette planète, l'Humain, avec un grand "H", soit n'est clairement pas dominant, soit, à l'image des poissons volants, ne constitue pas la majorité du genre (pour paraphraser Jean Gabin dans "Le Président" de Henri Verneuil)

    ..........

     

     

    3
    POV'JULIETTE
    Mardi 24 Avril à 15:51

    Je pense comme vous que la réaction du Chinois est intéressante, car elle exprime  à mon avis la part d'humanité qui peut exister en chacun de nous et même si nous ne savons pas quelle a été l'action concrète ensuite du Chinois, notons sa réprobation réelle.

    C'est peut-être ce qu'attendent les Arméniens, un peu de compassion, d'empathie et de reconnaissance de leur malheur jusqu'à aujourd'hui nié.

    Merci pour eux en tout cas de les avoir par votre blog fait exister à nouveau.

    4
    Mardi 24 Avril à 21:09

    bah c'est le 24 avril aujourd'hui, une date anniversaire. c'est bien le moins que je puisse faire. les médias en ont à peine parlé 3 secondes.......

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :