• ANACARDIUM ORIENTALE

     

    Amusante petite mise en scène de la toxicologie d'Anacardium.

    Mais, il est bien évident qu'il ne faut attendre des signes aussi majeurs que certains qui sont présentés pour le prescrire!

    n'oublions pas le "trépied de Hering"!

     

    Pensons aussi à avoir un background de médecin pour bilanter sérieusement un syndrome abdominal atypique.

     

    A partir de là, les indications d'Anacardium Orientale sont multiples et variées.

    Barbancey, d'ailleurs, le présentait comme un accompagnement aux accidents d'ordre psychotique aux stupéfiants chez les jeunes, si mes souvenirs sont bons. Sans aller jusqu'à cette extrémité, Anacardium rend de bons services pour les troubles de mémoire, ou......la varicelle!!

    Petite anecdote, la petite histoire nous apprendrait que Al-Baladhour, serait le nom arabe de cette noix toxique(anacardium orientale). Et on pourrait en faire le rapprochement avec un de nos ex-premier Ministre, dont le nom, Arménien, était peut être issu , jadis, du passage de son ancêtre dans le monde arabe, suite à l'exode massif de la première solution "finale" ethnique du  début du 20ème siècle.......

    Enfin, l'arbre qui donne ces noix n'est autre qu'une variété de Sumac. Et là, on ne peut s'empêcher de faire le lien avec Rhus Tox, autre grand polychreste d'homéopathie.....

     

    Docoach