• Les vaccins

    ok, sans relancer la polémique, je vais tâcher d'être aussi clair que possible sur ce que j'ai observé. Ce qui suit n'est pas que mon opinion, mais aussi un condensé de plus de 10 ans de pratique:

     

    -pour moi, le vaccin DTP  et le pneumo23 pour les personnes à risques (splenectomisés, immundéprimées, etc) sont ceux que je conserve.

    -les autres, .........

    on sait très bien que le Bacille de Calmette et Guérin (BCG) est décrié même par les pneumologues.......A la fac, déjà il y plus de 15 ans, notre Professeur de Pneumologie ne lui trouvait ni d'efficacité pour prévenir la tuberculose, ni d'innocuité......... Je rajoute à ça mon expérience personnelle: j'ai trop vu de" bécégites" (un abcès à l'endroit de l'injection) chez de nourrisson pour ne plus avoir envie, ni de le prescrire, ni de le pratiquer. Mais alors pourquoi continuer à le faire ?.....réponse de l'Infectiologue: "il préviendrait les formes neurologiques graves de la tuberculose".......

    j'ai toujours été ahuri par l'aplomb des études sur l'efficacité du Gardasil, lors même de sa commercialisation. Dans un cabinet de médecine conventionnée, on n'a pas vraiment le temps de discuter de ça avec le visiteur médical qui vient vanter le vaccin que son laboratoire commercialise. Et puis, il finit par vous sortir le "commission de transparence": un feuillet de 20 pages, dont les caractères nécessitent une loupe pour être lues......Jamais plus opaque que les "commissions de transparence"....... Avec le peu de recul qu'on a, on ne sait toujours rien d'autre que ce que les firmes pharmaceutiques veulent bien nous dire.........Pas très scientifique tout ça.......Voilà un vaccin à oublier.

    le vaccin contre l'hépatite B et la SEP (sclérose en plaques).....vaste débat. J'ai été témoin d'au moins deux cas en 10 ans.........Je n'ai jamais été un gros partisan de ce vaccin en dehors des professions médicales qui sont directement en contact avec les liquides biologiques (sang surtout)..........Alors lorsqu'il a été généralisé chez les nourrissons à partir du deuxième mois de vie,  je m'y suis opposé complètement. Alors oui, les défenseurs du vaccin vous diront que "le système nerveux d'un nourrisson n'est pas assez développé pour que le vaccin ait un impact sur leur santé neurologique" (en tout cas moi je l'ai entendu de la part de Confrères). n'est ce pas là un aveu de l'impact du vaccin sur le système nerveux ? Voilà un vaccin à oublier aussi (sauf, je le répète, pour les professions à risque)

     le vaccin antigrippal........j'ai eu l'occasion de le prescrire chez des patients mineurs, aux multiples comorbidités, chez qui la grippe aurait été ravageuse. J'ai eu des résultats mitigés (parfois aucune réaction, d'autres fois d'authentiques syndromes grippaux). Toutefois, les syndromes grippaux que j'ai observés au décours de la vaccination n'ont pas été si intense qu'une authentique grippe aurait pû l'être chez ces patients aux multiples comorbitités. A l'époque certains préféraient le traitement Homéopathique préventif. J'ai eu le plus souvent, dans ce dernier cas de figure, de bons résultats. Par conséquence, je réserve le vaccin anti grippal aux personnes âgées surtout, et/ou aux multiples comorbidités. Chez tous les autres, la "vaccination" préventive Homéopathique est très largement suffisante.

     Les esprits forts iront lire les articles scientifiques sur Pubmed, par exemple. Encore faudra-t-il récupérer les articles authentiques, et ne pas se contenter des résumés........D'autres nous inviterons à lire les rapports des Hautes Autorités de Santé.......

    Tous ces marchands de bobards ne remplaceront jamais l'expérience personnelle du praticien. A bon entendeur.......

     

    Le centre de Santé Hahnemann »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :