• PARCOURS DU COMBATTANT

     

     

    Le quotidien du médecin titrait il y a quelques temps que l'"hospitalisation précipitait la dépendance"  !

    Encore une triste réalité au delà de l'illusion que le peuple se fait du système de santé. A vrai dire, il faut souvent avoir été concerné pour s'en rendre compte. Et, une fois que c'est terminé, on oublie.

    D'après l'article en question-je cite- "le système hospitlaier et le systeme de santé maltraitent globalement les personnes âgées, au sens d'une sous efficience, d'un manque de vision et de connaissance du monde sanitaire"........

    Examinons ces points un par un:

    -"sous efficience": il est vrai que la spécialité de gériatrie est une de ces parties de la médecine où, grosso modo, et je caricature à peine, il faut avoir des connaissances biochimiques, biologiques, physiologiques, sociales, comportementales, environnementales, institutionnelles, médicales et thérapeutiques du niveau de presque tous les intervenants, depuis l'aide à domicile jusqu'au directeur de maison de retraite, en passant par les directeurs d'hôpitaux (économie oblige....) et les chercheurs en nano particules (Alzheimer nous voilà). Mais, et c'est là que ça devient géniale, il faut surtout avoir connaissance de toutes ces connaissances pour pouvoir s'en passer, car de moyens humains, on en a de moins en moins, que ce soit dans les hôpitaux ou les maisons de retraite; de moyens thérapeutiques on jongle avec les laxatifs, les antibiotiques, les pansements, les anti -scléreux, que ce soit pour la tension artérielle ou pour les pertes neuronales cérébrales, pour qui les neuroleptiques s'invitent au même banquet que les molécules "anti- Alzheimer".

    Je reste convaincu que les tableaux semiologiques des personnes âgées vivant dans les maisons de retraite, ou les unités de long séjour, et pour d'autres chez elle, sont en rapport avec TROIS grandes carences vitaminiques:

    a quoi correspond ce tableau semiologique:

    le scorbut (loin d'être rare en maison de retraite! Pourquoi croyez vous que l'industrie du pansement développe tellement ses techniques et cible les 3eme et 4 eme âges comme marché "intéressant"), le Beri Beri ( polynevrite fonte musculaire demence)) et le Pellagre (diarrhé démence dermatose