• Presse Médicale et bilan 2017....

     

    Un bilan mitigé, pour le moins, voyons plutôt:

     

    -L'Hospitalisation  à domicile progresse essentiellement pour les pansements complexes et les soins palliatifs. J'ignore si les choses ont changé depuis que je pratiquais les domiciles , mais dans mes souvenirs les pansements complexes étaient des situations plutôt rares, mais assez morbides. Quant aux soins palliatifs à domicile, l'expérience m'a montré plutôt du moins bien vécu que l'inverse. Les aidants, dans mon expérience, bien souvent, regrettent d'avoir accepté. J'ignore si, de ce point de vue, on permet à la fois aux patients et aux aidants d'avoir une certaine liberté et une marge de manoeuvre pour revenir sur leur déçision(une sorte de droit de remords en quelque sorte) lorsque la situation à domicile ne correspond pas à l'idéal qu'ils s'en faisaient.........

    - dans le domaine de l'Allergie, la prévalence aurait triplé en 30 ans. Cela n'a rien de bien surprenant, compte tenu de l'évolution de nos sociétés "modernes"........ Mais alors là, le point fort de la caisse de Maladie: La désensibilisation serait bientôt déremboursée au profit des anti-histaminiques (qui le resteront).  La désensibilisation bien conduite, dans mon expérience, est souvent une réussite sur le long terme. Par contre les anti-histaminiques, s'ils sont très utiles pour passer un cap difficile, ne résolvent rien sur le long terme. Encore une fois, la CPAM pense à l'envers, désolé ....

    -de moins en moins de temps "médical" dans les cabinets libéraux.ça, on s'en doute, et si vous lisez mon blog assidûment, je pense y être revenu assez pour ne pas développer davantage. Quoique.....?

    -Le "salariat" des médecins de ville serait proposé comme une solution devant le marasme du libéral ? C'est de l'enfumage pur et simple, car  par le système de la convention, le médecin de ville -qu'on nomme "libéral" à tord- est DEJA un salarié des caisses primaires. Une façon habile, mais désormais archi-connue de faire du bruit politique........Ceux qui relaient ce genre d'absurdité sont soit complètement en dehors de la réalité, soit ne connaissent pas bien la langue Française, soit font délibérément le choix d'appeler "chien" le chat qui est devant leurs yeux.......pour la plus grande confusion, et la soumission du peuple......qui je le rappelle, ne demande que des jeux et du pain ;-)

    -La vitamine C en application locale sur la peau améliore le purpura sénile ....Alors, là, faut avouer qu'on a fait une belle avancée. Au lieu de reconnaître que le scorbut est endémique......on passe la pommade!! Qui dit mieux?

    -Plus de 10 nouveaux médicaments chimiothérapiques pour le cancer (osimertinib, lectinib, crizotinib, erlotinib, gefintinib, nivolumab, osimertinib, afatinib, regorafenib, lenvatinib, brigatinib, crizotinib, pembrolizumab,........), et une toxicité myocardique à presque un cas sur deux......

    -L'antibiorésistance progresse. Les germes s'adaptent trop vite, car la prescription est trop fréquente! Ben oui, mais de quoi dispose donc le médecin à la fin de son cursus pour soigner une pharyngite ? Il est infiniment plus compétent pour poser un cathéter central, ne l'oublions pas ! Et puis , me.de, le patient cotise non, alors il a bien droit à son antibiotique, faut que ça aille vite, p.tain !! 

    -L'intérêt de la vitamine B8 à haute dose dans le traitement de la sclérose en plaques (formes progressives primaires ou secondaires). Même si Kousmine avait déjà clairement évoqué et soigné cette terrible maladie avec une alimentation adaptée et une complémentation vitaminique ciblant le groupe B, on ne peut qu'applaudir des deux mains (même des pieds tiens! au diable les varices, comme dirait mon concierge!) devant une telle avancée......

    -Santé Publique France "photographie" les problèmes de santé des migrants: infections, violences, troubles psychiques et "insécurité alimentaire".........Faut croire qu'on n'aura jamais assez d'appareils photos, c'est un scandale......

    -Le NASH en nette progression. Celle ci je vous la traduit. IL s'agit de la dégradation du foie, progressive, vers la cirrhose, chez ceux/celles qui ne boivent pas. Ben oui, quoi, foie et reins sont deux "filtres" (ce qui est très simpliste comme qualificatif, mais faut bien que je me fasse comprendre) qui font le tri dans toute cette me.de que l'alimentation de masse de nos sociétés modernes nous imposent. Alors, franchement, faut il s'en étonner?? Et puis d'ailleurs, tous ça c'est des mensonges, moi je sais très bien comment on fabrique un poulet : voyez plutôt

    O fortunatos nimiumsua si bona norintAgricolas !

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :