• STAGE DE VENTOUSES EN MEDECINE CHINOISE AU CENTRE ANANTA A LYON 3EME

     

     

    Le stage a été une réussite totale:

    les participants ont appris rapidement les bon gestes, les principales indications et contre indications aux ventouses, et acquis les consignes de sécurité nécessaires à l'utilisation de la flamme. ("souffler n'est pas jouer")

    Maître Phomphakdi, spécialiste en Médecine Chinoise, expert en Arts Martiaux (Tae Kwon Do, Hapkido et Taï Qi Quan), a transmis cet Art Millénaire des Ventouses aux différents stagiaires avec toute la rigueur, la patience, et la maîtrise qu'on lui connaît.

    La période hivernale de ce stage nous a permis de mettre en pratique directement la technique des Ventouses sur un panel de troubles de la santé ô combien fréquents, allant des syndrômes grippaux aux troubles vasculaires chroniques (hypertension), en passant par les troubles rhumatologiques (sciatiques et douleurs chroniques du rachis dorso lombaire).

    image.jpeg

    ici en démonstration, un participant après l'application de deux techniques distinctes de ventouses. Notez comme l'érythème est prononcé, témoignant d'un excès de Vent Interne, qu'on a ainsi libéré pour un temps. 

    La Techniques des Ventouses en Médecine Chinoise a été complétée par la pratique conjointe de l'Armoise chauffée (moxibustion),et des techniques de massage/relaxation, dans le cadre de l'approche toujours Tertiaire de la pensée Extrême Orientale (Yin, yang, et ce qu'il y a au delà...).Ainsi, à un acte d'évidement, se rapporte presque toujours un acte de remplissage, qu'il convient de couronner par un troisième acte d'"équilibrage". De manière raccourcie pour la compréhension, mais grosso modo, l'idée est là. 

    La reflexion en Médecine Chinoise rejoint tout à fait celle de l'approche Homéopathique. Elle considère le patient comme un Individu avant tout, qu'on soigne de manière globale. Ainsi, l'Individu est au centre de notre reflexion lorsqu'on applique les Ventouses, les Aiguilles, l'Armoise,ou qu'on prescrive les Granules, les Bourgeons (gemmothérapie), les Pierres (Lithothérapie). Rien n'est laissé de côté, afin d'arriver à stimuler en lui, et par lui-même, ses pouvoirs spontanés de guérison.

    Il me paraît important de connaître (et c'est le but des stages également), ou au moins d'être "aware" des réactions Naturelles (et salutaires) à cette Approche. Pour donner un exemple, chasser le Vent Pervers d'une personne atteinte d'un syndrôme viral aigü (fièvre élevée, courbatures), par la Technique des Ventouses entraînent souvent une réaction d'hypersensibilité au climat extérieur (Froid, humidité, Vent) d'une violence qui peut étonner ceux/celles qui sont habitué(es) à la batterie des "anti-choses" de notre Médecine Moderne (dont tout n'est pas à jeter aux oubliette, bien entendu, dois je le rappeler..). Ainsi, le Vent étant chassé d'un coup, le patient peut alors se mettre à frissonner jusqu'aux os, et à trembler des orteils aux dents, s'il ne reste pas au chaud dans les 24 heures qui suivent l'application des Ventouses. Cette réaction, pour impressionnante qu'elle soit, est Naturelle et Salutaire. La température monte alors en flèche, et réduit de plus de moitié le développement viral en cours!! Mais il vaut mieux être averti, ou connaître, comme la plupart des Naturopathes dignes de ce nom, comment fonctionnent le système de défense de l'organisme....;-)

    L'apport de la phytothérapie est complémentaire, mais très utile, et je rajoute qu'il faut savoir associer certains remèdes de la pharmacopée moderne dans certains autres cas. Là, c'est moi qui connaît de mieux en mieux comment, et quand, les deux approches (Antique, et "Moderne") peuvent se compléter au mieux. A quand des services dans lesquels ces deux mondes collaborerons de concert dans nos Hôpitaux en France? Il est vrai qu'appliquer des Ventouses, de l'Armoise, des massages dans un Hôpital, ça prend tellement plus de temps que de faire avaler une pilule, et que, dans un Hôpital Publique, le temps c'est de l'argent, Monsieur Durand.........

    Docoach


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :