• Un mot de notre ami Talion

    Consultable ici

    Je réproduis l'intégralité de son texte avec son aimable autorisation.

    "AAAAAh doux égoïsme...

    Egoïsme détruira-t-il la race humaine?

    Nous vivons une période fascinante d'opportunités. La fameuse pandémie du virus de la couronne va obliger l'humanité à ouvrir un peu les yeux.

    Se décoller les mirettes de leur nombrils (et de leurs écrans), voir qu'il y a un monde dehors, qu'il ne "manque" que de ce dont on se considère "privés". A cette prise de conscience je vois quelques réactions communes:

    - Le déni: certains aiment regarder ailleurs, faisant les "forts" et disant à toute inquiétude "ça n'arrivera pas, c'est des trucs de complotistes, ça fait des générations qu'on nous casse les oreilles avec ces fantasmes de possibles effondrements." A ceux-là je comprend leur panique enfoui mais autant que la peur n'éloigne pas le danger se persuader d'une illusoire sécurité ne l'annule pas non plus... Une crise économique sans précédent est annoncée très officiellement et vous pensez réellement que ça ne fera que prendre quelques centimes à votre kilo de haricots?! Vous pensez que l'état providence pourra indéfiniment imprimer des billets sans que le pouvoir d'achat ne s'effondre tôt ou tard?! Ou vous pensez être personnellement dans une situation suffisamment confortable pour être à l'abri de vos semblables qui eux vont souffrir? Vous contenterez-vous d'entendre "on vous avait prévenu"? Parce que je me situais très clairement dans cette catégorie mais je constate que je n'étais pas à l'abri en faisant l'autruche de la sorte.

    A ceux-là je dis:votre égoïsme va vous donner une bonne leçon par votre seul déni menant à la procrastination... Et je ne suis pas au dessus.

     

    - La panique ouverte: certains vivent une déstabilisation profonde. Une sorte d'effondrement intérieur de toutes leurs croyances les plus fragiles sur lesquelles ils avaient construit leur existence. Ils perdent totalement tous repaires et sombrent, petit à petit que ce confinement dure, dans une forme de panique très profonde. Une insécurité sourde qui les mène sournoisement vers une grave détresse psychologique durable. L'OMS avait déjà, dans son top 10 des maladies les plus répandues au 21 ème siècle, listé 5 troubles mentaux dans les 10. L'impact psychologique et même psychiatrique commence à se faire connaître. Nous sommes passés de 1 sur 5 personnes ayant des problèmes psychologiques à 1 sur 3 en seulement trois semaines de confinement. Et ce n'est que le début selon moi. Attendez de savoir ce qu'il s'est passé pendant ce confinement à l'abri de l'enfermement familial, ça va pas être triste (violences conjugales et infantiles, conflits de voisinages qui dégénèrent, personnes seules retrouvées morte chez elles par  inanition, suicides "aidé" ou volontaire, ou dépression grave... Sans parler de l'impact destructeur une fois que tous les moutons seront relâchés...

     

    - L'opportunisme positif: j'essaie à présent de me situer dans cette position. Tous les problèmes portent en eux une opportunité de grande valeur.

    La modernité, qui n'est en fait qu'une régression à l'âge de pierre du rapport humain semble vaciller sur ses frêles longues pattes en billets de banque. Le tout semble bien être au bord de finir en tas de papier sans valeur. Et, tout comme la fameuse crise de 2008 a été planquée sous le tapis, cette crise, on ne peut plus mal gérée également, finira d'exprimer le mal systémique grave sur lesquels reposent nos modes de vie actuels. L'économie est en phase finale de réanimation. Ils veulent continuer à nous faire croire que tout est possible mais soyons lucides, il faudrait débrancher ce cadavre. Quand un boxeur est au bord du KO ce n'est pas en faisant monter 5 boxeurs de plus contre lui sur le ring que ses chances grandissent. Sinon celles de souffrir moins longtemps peut-être... Alors le FMI et autres acteurs voraces de l'économie de l'égoïsme, lui change son short à crédit. Sachant qu'il n'avait pas encore payé son abonnement à la salle, son sac, son matériel, ses chaussures ni ses gants, il a un intérêt suprême à gagner le combat! Ou d'autres à profiter de sa détresse pour s'enrichir encore plus. S'il ne peut pas payer il sera forcé de leur donner ce qu'il a de plus précieux: son temps et sa Vie.

    Nous sommes ce boxeurs. Tous autant que nous sommes, que nous le nions ou le sachions, nous sommes UN boxeur condamné en short neuf.Bon, avec notre égoïsme chronique en plus c'est comme si au lieu de réunir nos efforts dans un même objectif nous nous mettions à danser la tectonique (cette danse absurde ou le gosse gigotait en tous sens comme une crise d'épilepsie volontaire...)

    Alors pourquoi ce post? Pour transmettre une vision noire quoique lucide? Communiquer l'incompétence, la corruption et l'avarice des dirigeants de cette planète?

    Non je suis dans mon optimisme positif et je pense que tout cela va forcer les belles âmes à se mettre en route. Un peu fainéants la sieste est terminée.

    La toile numérique d'internet a enfermé les individus dans une solitude réelle. L'illusion de rester en contact par téléphone, réseaux sociaux, mails et autres outils illusoires communautaires ont totalement atrophié nos capacités à vivre ensembles.

    Créer des liens réels (combien d'amis Facebook sont vraiment vos "amis" et combien avez-vous réellement vu ces deux dernières années..?).

    Utiliser la patience, celle que l'on travaille lorsque quelqu'un nous encombre de sa présence. Celle qui mène à la tolérance des autres et de soi-même. Celle qui force parfois au dialogue et qui amène parfois à considérer un ennemi incompréhensible en frère de coeur.

    Etre en présence physique. Celle qui vous permet de voir et de ressentir le mal-être de quelqu'un en détresse. Ou de profiter un peu de l'énergie positive de certaines qui en donnent. Celle qui fait interagir réellement les énergies "nerveuses" en présences, celles qui compose la réalité énergétique d'un vrai groupe humain. Celle dont internet nous prive avec notre consentement actif grâce à notre égoïsme! Celle qui soigne le corps mais aussi le mental, l'âme et l'esprit. Et ce ne sont pas des affabulations de taré complètement perché, Ce sont des réalités scientifiques!

    Donc cette pandémie est peut-être une véritable bénédiction. Une manière que Dieu, le karma commun, l'univers ou le "hasard"a naturellement mis en oeuvre pour rapprocher du foyer de la Vie cette humanité partie trop profondément dans l'égoïsme froid, oubliant la chaleur puissante de l'altruisme, la solidarité et la générosité. 

    Etre ouvert aux autres c'est forcément s'exposer aussi à leur bienveillance. C'est rétablir des liens concrets tant sur le plan spirituels qu'énergétiques à tous niveaux. C'est le fond de l'opportunité qui nous est offerte en ce moment. Et je pense qu'une puissance inimaginable nous y accompagne immuablement. La leçon sera que l'humanité sera sauvée par son "humanité". Seul vous n'êtes rien...

    Alors plutôt que de se ruer pour préserver nos égoïsmes, pour sauver notre petite vie matérielle qui sera balayée prochainement quoique l'on fasse. Plutôt que de songer s'isoler à la campagne pour admirer cette humanité toxique s'éteindre et se détruire en imaginant être hors de portée même des conséquences fâcheuses. Cessons donc d'être obnubilés par cet égoïsme naturel qui nous rassure illusoirement en nous poussant à regarder en arrière. Faisons face en créant. Prenons donc le risque de construire ce que nous pensons ne plus savoir construire. Avançons vers cette opportunité de prouver à nos enfants que lorsque l'occasion s'est présentée nous avons pris le risque de changer les choses que nous savions ne pas vouloir pour eux. 

    Ce monde nous prouve qu'il n'et pas si solide que ça! Ni en bien ni en mal! Alors action!

    Et que l'égoïsme devienne l'outils qui aura fait grandir l'Homme au lieu de le détruire... Sinon il y a une promo sur les boites de thon mais de là à savoir combien de temps de stocks vous pouvez accumuler et si vos voisins finirons par se rendre compte que vous êtes le seul du quartier à faire du bourrelet alors qu'eux sèchent comme neige au soleil, bon courage... Ne pensons pas solutions individuelles. Ouvrons les yeux sur le fait que la seule chose qui peut vous sauver c'est les autres. Toute solution individuelle sera temporaire et, à mon avis à terme, contre-productive.

    Jésus, et les autres traditions en d'autres termes, nous avait confié un boulot assez simple quoique difficile:"Aimez-vous les uns les autres".Pour reprendre la parodie des Inconnus, vous allez finir par vous aimer les uns les autres bordel de merde! LOL En tout cas en plusieurs milliers d''années qu'on nous a posé l'interro pour l'instant on a fait feuille blanche! Moins quelques dessins de billets en lieu et place du noms du candidat..."

    Signé Talion

    « La Spherula dentataRapport CoV-2 Docoach »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :