• balade dans les mémoires d'un vieux médecin

     

    Les consultations s'enchaînent au dispensaire des Mines.

    Mr R. rentre dans la salle d'examen. Il vient pour faire renouveler son traitement.

    La conversation est celle d'une consultation, mais on en profite pour parler de choses et d'autres, en même temps que je l'examine. "la pluie, le beau temps".....

    Et puis, et puis, il me parle alors de son poignet:

    -depuis quelques temps l'humidité le fait souffrir.

    Ok, soit. Je l'examine, et tout de même je trouve un poignet plutôt déformé. Ce Mr est relativement âgé (c'est un sextuagénaire presque dans sa 70ème année, parfaitement autonome).

    Je lui en demande un peu plus.

    Quand cela a t il commencé, et surtout suite à quoi ?

    Il m'explique qu'il y a trois mois, il a chuté sur sa main. Comme cela lui faisait très mal, il serrait fort un bandage autour de son poignet, et le desserrait la nuit (ou vice versa le jour, je ne sais plus...!). En tout cas, dès que la douleur recommençait, il serrait son bandage à nouveau très fort pour ne plus avoir mal.

    Mr R. est un ancien mineur.

    IL "en a vu d'autres", comme il dit.

    Bon.

    Ok.

    Je lui demande tout de même s'il est d'accord pour passer une radiographie. 

    "bof, me dit il , si vous voulez, mais que voulez vous qu'on fasse maintenant?"

    Tout de même, ce poignet est déformé, cela m'intrigue cette histoire. J'ai pris l'habitude de soigner des Mineurs, et j'ai bien compris que ce sont des "durs" d'une manière générale. C'est certain que des "plans galères" ils ont connus bien plus que nous.

    "M'enfin", comme dirait GastonLagaffe!

    Mr R accepte donc de passer une radiographie.

    Je le revoie un mois plus tard. (Pas pressé le mec !) Et je le revois , en fait, pour un tout autre problème que son poignet, mais il m'apporte les radiographies avec, juste histoire "de me faire plaisir".

    Bilan : fracture de Poutteau colles déplacée et consolidée du poignet droit!!  Dingue!

    Alors voilà un patient assez robuste, ou plutôt assez résistant à la douleur pour pouvoir être passé  au travers d'une fracture des deux os du poignet sans la médecine......Mais pas sans soins, certes. J'ignore la totalité de ce qu'il a pû faire comme soins sur lui même. Mais le constat est là. Alors voilà. Un épisode comme ça, on ne l'oublie pas. 

    Epoustouflant !

    Docoach

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :