• Sachez que je ferai tout, mais alors tout ce qui est en mon pouvoir......

     

     

    Après les voeux Présidentiels dont je vous laisse juger par vous mêmes, j'aborderai la misère sociale qui progresse....... Car, grosso modo, le message que j'ai entendu, c'est bien le principe même de la Démocratie, comme en parlait Coluche: "cause toujours!".

    Attention, ne me faîtes pas dire ce que je n'écrirai pas. Le principe des Resto du coeur part d'une bonne intention.

    Coluche, au départ, et si j'ai bien compris sa pensée et son intention, souhaitait une solution sociale temporaire à la famine.

    Aujourd'hui, le temporaire perdure tristement. 

    On attendait-naïvement?-que le gouvernement Français viendrait au secours de son peuple.

    30 ans plus tard, pourtant, chaque année, non seulement les Resto du coeur sont omniprésents, mais on assiste à une démultiplication des associations charitatives en tout genre. L'appel aux dons n'a jamais été aussi important.

    J'ai travaillé pendant plusieurs années dans des structures sociales d'asiles et d'aides sociales. Tout le monde a de quoi manger. Mais certainement pas de quoi se loger. Je n'ai jamais vu autant de SDF et de mendiants.

    Le gouvernement donne l'impression de se foutre royalement de son rôle de "Mère Patrie", trouvant finalement fort confortable l'attitude multi-associative socio-charitative des classes moyennes (dont l'effort financier me semble quand même le plus souvent être issu de la classe populaire.....). En effet, si on écoutes bien les voeux de notre "Roy", vous êtes coupables, pauvre peuple de ne pas avoir fait assez d'efforts jusqu'à présent...... On peut préférer être sourd qu'entendre ça........Comme quoi, on continue à vous infantiliser et de vous culpabiliser......

    Par contre, vos efforts pour avoir franchit les étapes de votre vie jusqu'à votre présent de travailleur, paraissent inexistants. En effet, c'est plutôt grâce au gouvernement que vous vous en êtes sorti..........Eh oui, décidement, on vous enlève même le mérite de votre travail personnel ! 

    On dirait même qu'on assiste à une sorte de décrochage du monde politique national, autant sur le plan moral que sur le plan politique. Je m'explique: l'ordre du jour n'est clairement pas le peuple, dans les actes. C'est plutôt celui de la confusion. Autrement dit comment enfummer les électeurs par la triade désormais bien rôdée: promesses, espoir, culpabilisation par propagande médiatique.

    Promesses du genre "travailler plus pour gagner moins", ou encore "je promet tout, je vous écoute, mais je ferai bien ce que je veux", espoir du genre "directives anticipées pour alimenter le lobbie médicamenteux" ou "il y aura encore moins de sans abris-je vous le promet", culpabilisation par propagande médiatique du style"la sécu est en déficit et c'est de la faute aux abus d'un peuple foncièrement malhonnête". Au pays de Descartes, ça laisse songeur quand même......

    En fait, si on considère que notre opinion sur les dirigeants n'est pas super bonne, la leur à notre égard est clairement méprisante !!

    Enfin, faut pas trop se plaindre, ou plutôt, si, on peut largement se plaindre: après tout la démocratie c'est "cause toujours". Alors, ici bas, tant qu'on a du pain et des jeux, on cause, et tout le monde est content. Dans une dictature, tu n'aurais même plus le droit de causer. Faut voir le bon côté des choses ;-)

    Pour revenir sur le sujet, compliqué et plutôt morbide d'une société dans laquelle les vautours de l'immobilier ont les coudées franches pour oser fournir des logements aussi insalubres que la déchêtterie du coin (et encore, cette dernière serait bien meilleure sous certains points!), nous sommes devant une crise du logement qui évoque Zola. Il faut avoir fait des domiciles pour pouvoir en parler !

    Alors, on est foutu, on mange trop?

     

    Docoach

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :